Portrait global en 2011- les pme ont bien traversé la crise économique de 2009

 In Uncategorized

Bien que la crise économique qui a secoué le monde entier soit terminée depuis deux ans, l’impact ressenti par les PME de la région a été moindre comparativement à d’autres régions en Amérique du Nord.

Sur le territoire de la MRC de Pierre-De Saurel, Julie Bélisle et Caroline Gagnon, qui sont respectivement conseillère en entreprise et directrice au développement des affaires et commissaire industrielle au Centre local de développement (CLD), ont remarqué que les PME de la région s’en sont bien sorties.

«Le niveau de leurs commandes a été maintenu, mais la plupart des commentaires reçus par les entrepreneurs, c’est qu’ils n’ont pas fait d’argent. Le Programme de temps partagé a beaucoup aidé les entreprises au Québec. Par exemple, le travailleur, au lieu de faire 40h, pouvait faire 25h et bénéficier du chômage. La main-d’œuvre est très importante et elle est longue à former, c’est donc très encourageant que les PME aient résisté à cette crise», explique Julie Bélisle.

De la sous-traitance
Le prochain défi, selon Caroline Gagnon, se situe dans la récupération de contrats en sous-traitance en vue de l’implantation de grands projets dans la région.

«Avec l’usine de wagons Alstom qui s’implantera ici, avec les 600 M$ qui seront investis chez Rio Tinto et avec la construction de la prison prévue dès 2012, les PME devront être prêtes pour récupérer les contrats de sous-traitance de ces grosses compagnies. Notre rôle est d’assurer le pont entre les deux», relate-t-elle.

Mais il ne faut pas s’arrêter à la sous-traitance, selon les expertes. Les entrepreneurs doivent se doter d’un réseau d’affaires afin d’élargir leurs horizons et ne pas se fier uniquement sur les grosses entreprises pour fonctionner à plein régime.

«Quelquefois, des entrepreneurs ne voient pas la forêt, mais bien l’arbre devant la forêt. Ils doivent apprendre à se mailler des réseaux d’affaires au cas où la grande entreprise fonctionne moins bien. Ils sont toutefois de plus en plus conscients que la clientèle et leur marché doivent être diversifiés», remarque Mme Bélisle.

En mutation
L’état des PME dans la région est plutôt stable. L’échantillon se situe comme au Québec environ et le taux de survie est dans la moyenne, selon les employées du CLD. Mais ce qui les différencie de la région, c’est le changement de mentalité.

«La région a souvent été associée à une mentalité de grandes entreprises. Il faut changer cette mentalité et compter sur les PME. On est vraiment en mutation présentement puisqu’on part de très loin», note Mme Gagnon.

Une diversité
Bien entendu, la transformation métallique y est pour beaucoup dans l’économie globale dans le territoire de Pierre-De Saurel. Mais il existe une grande diversité.

«L’agroalimentaire est de plus en plus grand avec des fromageries comme Chalifoux, Polyethnique et Latino, tout comme l’énergie et le transport avec Alstom. Nous produisons des produits uniques avec Corium pour les sièges de bateaux et Korhani pour les tapis. Plusieurs secteurs sont en émergence et beaucoup d’emplois sont créées dans des marchés très diversifiées», conclut Mme Bélisle.


Par Jean-Philippe Morin, www.hebdosregionaux.ca

Recent Posts
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt