Le gala du mérite économique souligne les bons coups de 16 entreprises

 In Uncategorized

Le Gala du mérite économique a, samedi dernier, une fois encore souligné avec justesse les bons coups d’entrepreneurs de tout âge, d’organismes et de bénévoles qui, en 2010 ont marqué la vie économique régionale. Parfois avec éclat. Parfois en toute discrétion.

Ainsi les lauréats – les NathB photographe, Soudure F.H., Femmes en forme, Chaussures LaBarre, Poirier Ford, Azimut Diffusion, Air Nature, Les Portes et Fenêtres Eddy Boulet, Gestion Alter Ego, Clinique Sylvain Guimond, Les Minéraux Harsco, Corium Technologie Uréthane, Jean Morin, Le Comité organisateur du championnat canadien de curling junior M & M, La Société d’agriculture de Richelieu – sont fièrement repartis avec des prix Joseph-Simard alors que l’agronome et un des associés de la Ferme St-Ours, Serge Lefebvre, s’est vu remettre le titre de Grand bâtisseur de la région.

Ainsi rejoignent-ils le temple de la renommée des développeurs de la région. Certains y ont accédé par une porte autre que celle qu’on leur avait ouverte précédemment. Mais tous apportent, par leur talent, leur travail, leur imagination, une contribution certaine à la qualité de vie de la collectivité vivant sur le territoire de la MRC de Pierre-De Saurel.

Un rêve partagé

Chose certaine, ils avaient tous, au départ le même rêve: celui de fonder leur entreprise et de la faire grandir. Certains en milieu industriel. D’autres dans le domaine des services – où ils sont, signe des temps, les plus nombreux. Et ils ont su, parfois seuls, parfois aidés par la SADC, le CLD et autres organismes et personnes, poser les actions nécessaires à le concrétiser. Des femmes sont montées sur scène recevoir un prix. Et l’agriculture avec la Société d’agriculture et le grand bâtisseur Serge Lefebvre ont occupé une place de choix dans ce palmarès, signe d’une reconnaissance certaine de son important apport.

De très jeunes entreprises y ont été honorées. Comme d’autres où les générations se succèdent à leur tête: Les Portes et Fenêtres Eddy Boulet, Chaussures Labarre et Poirier Ford.

Des récipiendaires ont salué bien bas des gens qui les ont précédés : Jean Jacob et Robert Hamel décrits par Marcel Allard d’Harsco, comme des précurseurs mondiaux du développement durable. Ou qui les ont inspirés, comme Nicole L. Bergeron par la photographe Nathalie Bergeron, ou Caroline Veilleux, « son coach de vie » par Fallone Jean, de Femmes en formes.

Enfin plusieurs ont refait leur acte de foi en la région – Sylvain Guimond comme Guy Hemmings président du Comité organisateur du championnat canadien de curling junior. Et le président d’honneur de la soirée, Ronald Gagnon qui a souligné comment elle était passée, pour le développement durable, du mode philosophique au mode exécution.

La soirée fut conviviale, ponctuée d’un court vidéo conçu et réalisé par Serge Péloquin qui y a présenté de nouveaux arrivants déjà investis dans la région.

Ne manquez pas dans notre prochaine édition un supplément qui saura replacer ces entreprises dans la vie économique soreloise.


Par Louise Grégoire-Racicot, www.hebdosregionaux.ca

 

Recent Posts
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt